Lieu et date de naissance : 
Regina (Saskatchewan), 1921
Lieu et date de décès : 
Mississauga (Ontario), 2013
À propos de l'artiste : 

Photographe dont la carrière s’étend sur plus de 70 ans, George Hunter est reconnu pour avoir documenté le développement des activités humaines sur l’ensemble du territoire canadien. Il s’est intéressé entre autres à la croissance immobilière accélérée de l’après-guerre, à l’expansion des villes, à l’architecture des banlieues, à la naissance de nouvelles villes industrielles et à l’installation de communautés en zones éloignées. Ayant appris à piloter des avions, son travail est également reconnu pour son utilisation de la photographie aérienne pour plusieurs de ses images.

À l’âge de 15 ans naît la passion de Hunter pour la photographie : il vend sa première photo alors qu’il représente son école au couronnement du roi George VI et de la reine Elizabeth à Londres. De 1943 à 1945, il est photojournaliste pour le Winnipeg Tribune. De 1945 à 1950, il travaille pour l’Office national du film du Canada, traversant le pays à plusieurs reprises afin de le photographier et d’en faire la promotion à l’étranger.

En 1950, Hunter ouvre son propre bureau et devient photographe indépendant. De 1951 à 1956, le magazine TIME lui commande quatre séries de photographies. Publiée en 1954, The U.S. After Dark est celle qui lui apporta le plus de reconnaissance.

Le travail de George Hunter figure dans les collections permanentes de nombreux musées à travers le Canada, dont plus d’une centaine d’œuvres au Musée canadien de la photographie contemporaine (faisant aujourd’hui partie du Musée des beaux-arts du Canada). En 1977, il est élu à l’Académie royale des arts du Canada. En 2001, il reçoit un prix de l’Association canadienne des créateurs professionnels de l’image pour l’ensemble de son œuvre.